Une nouvelle année

Une nouvelle année commence. (Lapalisse est mon sponsor officiel, je le rappelle.)

Je cherche toujours en quoi l’événement serait exceptionnel, c’est comme ça que ça marche depuis l’invention du calendrier.
Les vœux m’emmerdent, inutile de chercher l’article où je vous souhaite une bonne année 2013. Tradition débile relevant soit de la politesse-réflexe, donc une convention sociale parfaitement inutile, soit de la pensée magique, laquelle n’a aucune incidence sur le monde réel. Un genre de Père Noël pour adultes qui cherchent à se rassurer sur d’improbables lendemains qui chantent. Faut pas rêver, 2013 sera une année comme les autres, bonne ou mauvaise, ça dépend des jours. On pourrait penser qu’avec l’expérience des années précédentes… Mais en fait, non.

En plus ici, des vœux, on en bouffe à chaque fête. Depuis près d’un an que j’ai posé mes bagages au Pays du Soleil Levant, on a bien dû me souhaiter un millier de fois une vie longue, prospère et en bonne santé. Un gaijin pour mille ans !
Remarquez, j’ai repris le sport en abondance, je bosse pour un salaire de ministre et mon régime alimentaire ressemble enfin à quelque chose de cohérent et d’à peu près sain. Ça pourrait peut-être marcher, on n’est pas à l’abri…

Au moins, j’ai quand même bien rigolé en lisant un compte-rendu des vœux que vous avez eu à subir dans l’Hexagone. Inverser la courbe du chômage, voilà un bel exemple de pensée magique. Déjà, le coup de baguette tout aussi magique pour arriver à 3 et quelques millions, chapeau. Parce que la catégorie A, c’est bien joli, mais de B à E, ça ne bosse pas davantage. Si on additionne vraiment tout, on dépasse largement 5 et demi.
J’aurais dû faire pareil pour le calcul des moyennes en fin de trimestre et ne prendre en compte que les élèves de catégorie A, ceux qui obtiennent les meilleures notes à chaque devoir. Pas d’élèves faibles, en difficulté ou même simplement moyens : que des bêtes, des caïds, des ténors !
Enfin bref.
Le même artefact enchanté peut resservir en 2013 pour concrétiser ce vœu pieu (dans le cœur).

2012

2012. La courbe monte vachement plus vite depuis le changement de président. Hollande, l’autre pays du chômage…

2013

2013. Courbe renversée. C’est magique, comme dans AD&D.

Je ne suis pas expert en économie, mais je la vois plutôt s’inverser comme ceci.

Prévisions 2013

Prévisions 2013. Courbe inversée, mais qui monte quand même.

Toute la différence entre “renverser une courbe” (glop) et l’inverser (pas glop). Et y a des mecs pour pondre des discours présidentiels qui ne savent même pas faire le distingo… C’est ballot, comme on dit (ou “lol”, qui marche avec tout).

Enfin moi, je m’en fous, 2013 s’annonce sous les meilleurs auspices. Déjà, là, je suis en vacances. Dans un mois et demi, passage à la mairie (et paf ! nuit de noces). Et rebelote au sanctuaire deux mois plus tard (et repaf ! re-nuit de noces). J’ai connu pire comme début d’année…
Je me souhaite donc une bonne année, ce qui n’a rien d’un vœu à la con mais tout d’une prophétie.

Ce contenu a été publié dans Trucs et machins. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.