Un mot en passant

Deux mois que je n’ai rien pondu ici. Comme le temps passe vite…
J’étais un peu occupé ailleurs et pis ch’est tout’.
Version officielle : je mets à profit mon année sabbatique pour préparer ma thèse.
En vrai : là tout de suite, dégustation de gombo à la Nouvelle-Orléans.

louisiane

Ça ne s’appelle pas une année sabbatique pour rien.

Ce contenu a été publié dans Le blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.