Mal du pays

Il est des choses qui, du fin fond des tréfond de l’Asie, me manquent…

Notamment ces petits rectangles de papier dans la boîte aux lettres, vantant les mérites du Professeur Machin, du Docteur Bidule ou de Monsieur Truc, puissants marabouts (de ficelle) aux multiples pouvoirs, dont le fameux “retour de ta femme qui courra comme un chien derrière son maître”. Les mauvaises langues argueront que leur sorcellerie de bazar guérit surtout la langue française de sa syntaxe, sa grammaire et son orthographe. C’est pas faux…
J’ai tout de même décidé de remédier à cette gravissime lacune postale et d’importer ce fleuron de la culture française. Prétextant une vieille blessure de guerre à Verdun, j’ai laissé fraülein Yumi chercher le courrier et découvrir qu’elle vivait avec un gros bouffon.

Ce contenu a été publié dans Trucs et machins. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.