Emplettes littéraires

Voir grand, c’est quoi ? C’est partir à la librairie avec une valise vide et revenir avec une valise pleine. Pour le portefeuille, suffit d’intervertir les adjectifs (50000 ¥ claqués sur cette virée littéraire).
Je ne remercierai jamais assez le type qui a eu l’idée géniale de poser des roulettes sur les valises.
Evidemment, c’est au moment de repartir chez moi dans ce folklorique équipage que le libraire m’a annoncé : “vous savez, on aurait pu vous livrer”. Ah…

Ce contenu a été publié dans Littérature. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.