Du français au japonais

De l’influence de la langue de Molière sur celle de Mishima.

L’exposé va tourner court, d’autres s’y sont déjà attelés.
On trouvera ici un lexique… deux en fait. Le premier recense tous les mots français passés dans la langue japonaise. Le second, d’ordre plus pratique, se limite aux termes connus par la majorité des Japonais. Manque un troisième lexique, au-delà de la connaissance globale du vocabulaire, celui des mots réellement usités au quotidien. Mais comme le disent les auteurs, leur travail n’est qu’une esquisse qui mériterait moult approfondissements.
La partie la plus intéressante est l’analyse en I.3 qui en dit long sur l’image française au Japon : des artistes séducteurs obnubilés par la mode et la bouffe. C’est bien ce qui ressort du second lexique.

Une autre contribution culturelle française : les Charlots, alias Crazy Boys (クレイジー・ボーイ)

Une autre contribution culturelle française : les Charlots, alias Crazy Boys (クレイジー・ボーイ).

Ce contenu a été publié dans Langue. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.